Les différents types de bois


Le bois résineux

Il existe sept familles d’arbres résineux dans le monde. La plus courante est la famille des pinacées, dont font partie le pin sylvestre et maritime, le mélèze, le sapin, le cèdre, le douglas ou encore l’épicéa. Parmi les autres résineux, on compte le thuya, le cyprès, le genévrier, l’if, le séquoia… Ils sont reconnaissables par leurs feuilles fines, pointues et résistantes, les aiguilles, qu’ils ne perdent d’ailleurs pas en automne, contrairement à la plupart des autres arbres.

Si l’on qualifie ces arbres de « résineux », c’est parce qu’ils contiennent une sève épaisse et collante nommée « résine ». On peut également les appeler « conifères » car leurs fruits sont généralement en forme de cônes.

Les résineux sont généralement produits dans le Nord et l’Est de l’Europe, notamment en Scandinavie et en Russie, mais également en France, ainsi qu’aux Etats-Unis. Ils sont faciles à travailler car leur bois est tendre et léger comparé à celui des feuillus. Leurs teintes sont généralement claires, ce qui donne aux installations à base de résineux un aspect très naturel et une ambiance rustique.

Parmi nos essences de bois proposées pour la construction d’une terrasse, le pin du Nord est l’essence de résineux la plus répandue au monde, dotée d’un très bon rapport qualité-prix, tandis que le Mélèze est l’essence résineuse la plus solide et la plus durable d’Eurasie


Le bois feuillu

Les arbres feuillus sont dotés d’un bois dur, stable et plus dense que les résineux. Ils sont donc très résistants. Parmi les feuillus les plus connus, on peut citer le chêne, le frêne, le hêtre, l’acajou, le bouleau, l’érable, le peuplier, le châtaignier, etc. Leurs feuilles sont bien développées en été, c’est la raison pour laquelle on les appelle « feuillus », puis elles tombent au cours de l’automne, contrairement aux résineux dotés d’aiguilles résistantes.

Les bois feuillus se trouvent généralement en Europe et en Amérique du Nord, dans des régions tempérées. Bien qu’ils soient un peu difficiles à travailler, ils sont appréciés pour leur résistance mécanique, leur durabilité et leur esthétique. Le bois de feuillus est donc un matériau naturel de très bonne qualité, que les professionnels utilisent pour toutes sortes de structures en bois : bardage, terrasse, abri de jardin, bordure, menuiserie extérieure, menuiserie intérieure, etc.

Il existe des feuillus européens et des feuillus exotiques. Les feuillus européens sont une alternative aux bois exotiques, généralement plus onéreux dû à leur résistance exceptionnelle et à leur caractère haut de gamme très apprécié.


Le bois exotique

Le bois exotique, également appelé bois tropical, est un bois dur. Il est produit en Afrique, en Amérique du Sud ou encore en Asie. Parmi les bois exotiques les plus connus, on peut citer le cumura, l’ipé, le muiracatiara, le padouk, le teck, le merbau, le pyinkado, le tamarino…

Le bois exotique est réputé pour sa grande durabilité naturelle, 30 ans en moyenne s’il est bien entretenu, voire même jusqu’à 50 ans pour certains bois exotiques. Il est naturellement imputrescible. Sa densité élevée et sa résistance exceptionnelle font qu’il ne craint ni les chocs, ni l’eau salée ou chlorée. Le bois exotique est donc parfaitement adapté pour être installé autour d’une piscine.

En plus de ses caractéristiques techniques excellentes, le bois exotique est apprécié pour le cachet et le caractère qu’il donne à une installation, notamment grâce à sa finition irréprochable. On le qualifie généralement de « valeur sûre » pour une terrasse en bois, un matériau haut de gamme apportant de l’élégance.

Parmi nos essences de bois exotique proposées pour la construction d’une terrasse, le cumura et l’ipé, très proches, comptent parmi les bois les plus stables au monde, le muiracatiara est un des bois exotiques offrant le plus de cachet et de caractère, tandis que le padouk est un des bois exotiques les plus colorés, ne s’altérant pas au contact direct du sol.


Le bois composite

Le bois composite est un mélange à base de copeaux de bois, généralement du bois de feuillus, et de résines plastiques souvent recyclées (PVC, polyéthylène ou polypropylène). Le bois naturel est présent à 50% mais peut composer jusqu’à 70% du mélange dans certains cas.

Il résiste aux chocs ainsi qu’aux agents chimiques. Pour obtenir une terrasse de bonne qualité, il existe des composites haut de gamme avec 50% de bois, traité et garanti jusqu’à 20 ans. Ils sont beaucoup plus stables et résistants à l'usure, aux tâches, aux intempéries, aux champignons et aux insectes, que les lames en bois composite d’entrée de gamme. Une terrasse en bois composite est imputrescible et facile d’entretien puisqu’après un traitement anti-UV, la couleur d’origine n’évoluera pas avec le temps, contrairement aux bois traditionnels. Le rendu est bien sûr moins naturel mais davantage moderne. 

Pour la construction de terrasse, il s’agit d’une alternative au bois naturel, plus économique et écologique que le bois exotique par exemple. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle le bois composite a été créé.